Photo by Aaron Burden on Unsplash
Questions-réponses sur l'écriture

Combien de temps mettez-vous pour écrire un roman ?

Photo by Green Chameleon on Unsplash
Écrire de jour, de nuit et aux quatre saisons

Voilà une question qui m’est souvent posée, lors des conférences ou des séances de dédicaces.

Vous dire en combien de temps j’en écris un ne signifierait rien, car, j’ai aussi d’autres responsabilités.

De plus, je suis très pointilleuse :

1– Après mon premier jet, il y a au moins deux versions, avant la définitive ; deux versions dans lesquelles :
a) je fais des coupes (ça déchire le cœur !) ou des rajouts (ça, j’adore).
b) Je vérifie l’enchaînement, la cohérence, l’absence de lourdeur…
c) je contrôle aussi que chaque page donne envie de plonger dans la suivante, surtout chaque fin de chapitre.

2– Sur la version définitive, je consacre un bon mois à une relecture méticuleuse, phrase par phrase, pour examiner syntaxe, orthographe et grammaire. Éliminer les répétitions, les mots ternes… Et puis, c’est l’envoi chez l’éditeur et une belle randonnée pour me fondre dans la nature.

Mais avant de commencer à écrire, je passe un long moment à traîner dans les archives, les bibliothèques, les musées, à interviewer des experts…

J’étudie l’époque, les lieux, les thèmes abordés… Je marche aussi dans les villes, les rues ou les pays où se déroulent mes histoires, dans le but de sentir, observer, entendre… Je parle avec les locaux… Mon roman possède ainsi un décor, une ambiance réalistes.

Comme vous voyez, ce n’est qu’après lune période « recherches »  — deux ans pour la légende de Jean l’Effrayé ; un an pour :un autre monde — que débute le premier jet du roman.

Enfin, selon la complexité des intrigues (plusieurs choses à gérer en même temps), le temps de rédaction, de révision, de correction sera plus ou moins long.

Ainsi, demander combien de temps faut-il pour écrire un roman, revient à demander à un pianiste combien d’heures doit-on consacrer pour jouer une fugue de Bach. Cela dépendra de ce que l’on recherche, c’est-à-dire de la qualité du produit final.
Et puis, travailler pendant 10 ans, à raison d’une heure par semaine ou 10 jours à raison de 8 heures par jour… ne donne pas le même résultat

En vérité, ce qui compte, ce ne sont pas les mois, mais le plaisir de raconter des histoires qui, je le souhaite, vous plairont.

 

Dans le prochain article : une piste pour commencer à écrire

Vous verrez, c’est facile et ludique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.